Start-up : nos conseils pour recruter vos futurs talents

Soumis par a.rupert le jeu 31/10/2019 - 10:45
« L’art de la réussite consiste à savoir s’entourer des meilleurs »

Selon une récente étude de l’Apec, les start-up rencontrent souvent des difficultés à recruter, notamment en raison d’un manque de savoir-faire en matière de ressources humaines.*

 

recrutement un sujet de vie ou de mort

 

Le recrutement est un enjeu majeur pour les start-up et les PME. Et pourtant, embaucher en tant que start-up sans être un spécialiste des ressources humaines et sans avoir le nom ni les moyens d’un grand groupe, n’est pas une mission facile. Tentez de relever le défi grâce à nos astuces et bonnes pratiques en matière de recrutement !

Prenez le temps de la réflexion

Dans un premier temps, il est important d’identifier le bon moment pour commencer à engager des employés. Même si vous disposez de fonds au démarrage de votre activité, prenez le temps nécessaire pour réfléchir aux rôles, aux personnalités et aux compétences attendues. Posez-vous les bonnes questions : qu’attendez-vous de votre nouveau membre au sein de l’équipe ? Quel niveau d’expérience recherchez-vous vraiment ? Quel est votre potentiel de développement ? Soyez objectif, précis et tenez-vous à ces objectifs. Essayez de vous projeter au quotidien, mais également à plus long terme en explorant tout le champ des possibles (qui pourrait se matérialiser si vous recrutez les bons profils). Imaginez un peu tout ce dont serait capable de faire une équipe de personnes passionnées, compétentes et motivées !

Définissez des objectifs viables

Si vous souhaitez engager la bonne personne, vos attentes relatives au poste et au candidat doivent être clairement définies. Pour cela, nous vous conseillons de définir la « raison d’être » du poste. Demandez-vous : quels problèmes je cherche à résoudre en créant ce poste ? Quels sont les objectifs précis de ce poste ? A quoi mon candidat idéal devra-t-il ressembler ? Quels objectifs seront fixés au candidat une fois en poste ? Quelles seront ses responsabilités clés ? L’analyse de ces éléments vous aidera à définir le profil attendu.
De nombreux fondateurs sont tentés d’embaucher une équipe de personnes sur-qualifiées, alors qu’à leur stade de développement, ils n’en n’ont absolument pas besoin. Gardez à l’esprit que la formation et l’expérience ne font pas tout ! Souvent, la curiosité, la volonté d’apprendre, le sens des responsabilités, l’empathie, la capacité d’adaptation, l’esprit d’équipe et le respect sont plus importants que les expériences elles-mêmes. C’est ce qu’on appelle les « soft skills ». En posant des questions du type : « Que souhaiteriez-vous apprendre ou accomplir lors de vos premiers mois chez nous ? », « Quelle est la réalisation dont vous êtes le plus fier ? », « Pourquoi avez-vous quitté votre précédent emploi ? », « Dans quel environnement de travail souhaiteriez-vous travailler ? »... Vous aurez déjà un premier indicateur sur le degré d’importance de ces qualités.
Vous devez également connaître votre  « culture d'entreprise ». Cela vous permettra de trouver une personne qui correspond à votre ADN et à votre équipe, en plus de la description du poste. Cela offrira aux candidats la possibilité de se projeter dans une boite avec laquelle ils sont en phase, avec laquelle ils partagent des valeurs et qui a sens pour eux. Cela favorisera également le bien-être de l’ensemble des employés et évitera le turn-over !

Sollicitez votre réseau et vos employés

En puisant au sein de votre réseau, vous multiplierez les chances de trouver les bonnes personnes et de former une équipe compétente et à la hauteur de vos attentes. Comme expliqué dans notre précédent article sur le networking, le réseau des collaborateurs ou les réseaux des écoles sont l’un des meilleurs canaux sur lequels s’appuyer lors d’un recrutement. Et souvenez-vous toujours : « good people knows good people » ! Lors du recrutement, n’hésitez pas à faire participer les membres de votre équipe qui seront amenées à travailler en étroite collaboration avec le futur candidat. L’entente entre les différents acteurs d’un projet est capitale ! De plus, cela vous permettra  d’avoir différents points de vue sur les candidats. L’idéal est que toutes les personnes concernées soient unanimes sur le candidat. Après chaque entretien, réalisez une évaluation écrite et demandez-vous : ai-je réellement envie de travailler avec cette personne ? Suis-je capable de travailler avec la personne ? Pourra-t-elle tenir le rythme que nous allons lui imposer ? Va-t-elle bien s’intégrer au reste de l’équipe ?

employés qui discutent entre eux

Soyez dans l’échange et l’empathie

Nous vous conseillons de réaliser une pré-sélection et d’établir un premier contact téléphonique avec les candidats. Un entretien de pré-qualification vous donnera déjà quelques indices sur la personnalité et les motivations réelles des candidats. Lors du premier entretien physique, soyez dans une démarche ouverte et bienveillante. Ayez à l’esprit que deux monologues ne font pas un dialogue. Privilégiez des échanges ouverts, honnêtes et transparents. Le recrutement n’est pas une rencontre à sens unique ! Le candidat doit incarner le poste, se projeter dedans. Tout comme vous.

Faites-vous accompagner

Les Chambres de commerce et d'industrie vous accompagnent dans vos démarches de recrutement et mettent à votre disposition des conseillers spécialisés. Il existe également de nombreuses plate-formes de recrutement spécialisées. Elles sauront saisir vos envies, vos attentes et votre culture d'entreprise. Chaque candidat sera qualifié et pré-filtré, ce qui vous permettra de vous consacrer pleinement à votre activité. Et si vous n’avez pas les moyens financiers de faire appel à des spécialistes en recrutement, il existe des opérations comme #LeGarage imaginée pour aider les startups dans leurs recrutements. Vous pouvez également vous concentrer sur les réseaux de startuppers, ou encore vous rendre sur des sites spécialisés dans la mise en relation entre startuppers. Sur Facebook, rejoignez des groupes dédiés aux projets de start-up comme French Startuppers, Breizh Startuppers, New-York Startuppers… Il existe aussi de nombreux événements comme Les Startup Weekend (Sookie en a fait l'expérience), BeMyapp, ou encore, Apéro Entrepreneurs ainsi que des écosystèmes comme La French Tech réunissant uniquement des start-up.

* Etude qualitative Apec – Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés

 

[[404:Tipi-recrutement]]
[[374:Direct Recrutement de Manpower]]
[[402:Pôle Emploi Entreprises]]
published_from
Meta description
Le recrutement est un enjeu majeur pour les start-up. Et pourtant, embaucher en tant que start-up sans être un spécialiste des ressources humaines et sans avoir le nom ni les moyens d’un grand groupe, n’est pas une mission facile.