Le social commerce, un puissant levier de performance pour les entreprises

Soumis par a.rupert le mer 25/08/2021 - 11:49
Social commerce : définition et avantages

Selon le rapport digital 2020 de We Are Social, 58% des Français sont des utilisateurs actifs des réseaux sociaux. Ils passent plusieurs heures par semaine, parfois plusieurs heures par jour, à parcourir leurs flux, à interagir et à « s’engager » auprès des marques qui publient du contenu qui les intéressent. En plus d’être un outil de communication et de marketing puissant pour les entreprises, les plateformes social médias sont devenues des interfaces de ventes à part entière. Qu’est-ce que le social commerce et quels sont ses avantages pour les entreprises ?

Quelques chiffres clés :

•    31% des Français « ont déjà acheté un produit via un réseau social » et ce chiffre grimpe à 38% pour les 18-24 ans.
•    39% des acheteurs disent qu’ils succombent souvent aux achats impulsifs sur les réseaux sociaux.
Source : Yougov, 2020

•    En 2020, 81% des choix d’achats effectués par les consommateurs étaient guidés par les publications de leurs amis sur les réseaux sociaux.
Source : Forbes, 2020

De plus en plus d’entreprises – quels que soient leur taille ou leur secteur d’activité - misent sur le potentiel des plateformes social médias pour booster leur visibilité, augmenter leurs interactions avec les utilisateurs, délivrer une expérience d’achat plus fluide et in fine, générer plus de ventes.

Qu’est-ce que le social commerce ?

Le social commerce ou « social shopping » en anglais, c’est la rencontre des réseaux sociaux et du e-commerce « qui a donné naissance à un écosystème où les achats s’immiscent dans la vie sociale des utilisateurs. Il apparaît comme un nouveau canal de vente que les marques peuvent facilement activer. »* Plus concrètement, il s’agit d’intégrer des espaces marchands sur des plateformes social médias (« shopping in-app »), des boutons d’achats sur les publications ou d’intégrer une dimension sociale à l’acte d’achat.
La numérisation du parcours d’achat, accélérée par la crise sanitaire, ainsi que le pouvoir de viralisation des contenus et de recommandation sur les médias sociaux, ont permis au social commerce de prendre une place importante dans la stratégie des marques et de faire partie intégrante du quotidien des consommateurs.

Quels sont ses avantages pour les entreprises ?

Atteindre les publics cibles à moindre coût

La création de profils et les fonctionnalités « shopping » proposées par les plateformes social médias sont gratuites ou ont un coût peu élevé, faisant du social commerce une stratégie marketing abordable pour toute entreprise. Par exemple, Facebook permet aux marques de créer gratuitement leur boutique en ligne, de la personnaliser, de vendre et d’encaisser leurs clients directement sur le réseau social. Instagram propose aux marques de vendre des produits tagués directement depuis des posts organiques ; lorsque l'utilisateur clique sur un produit tagué, il est redirigé vers une page de description du produit en question et le bouton « acheter » lui permet d’accéder à la page dédiée du site e-commerce de l’entreprise.

Côté Pinterest, la société propose la fonctionnalité « Shop The Look » permettant la vente de produits directement à partir d’images (d’épingles).

Ces différentes fonctionnalités permettent de fluidifier et de simplifier le parcours et l’acte d’achat en ligne.

Répondre aux attentes et usages des consommateurs

Les entreprises peuvent bénéficier du ciblage très précis des algorithmes des plateformes social media. La plupart des données utilisateurs -basées sur des critères géographiques, socio-démographiques et intérêts- permettent aux marques de connaître leurs communautés et leurs habitudes d’achat, et donc, d’établir une relation plus pertinente et personnalisée avec leurs prospects et clients. En tenant compte des intérêts et des préoccupations de leurs publics- cibles, les entreprises ont plus de chances de répondre à leurs objectifs business.

Réinventer et humaniser l’expérience client

Les attentes des consommateurs vis-à-vis des entreprises sont de plus en plus élevées. Ils s’attendent à un discours de marque cohérent et engageant et à une expérience d'achat sans rupture. « Basé sur le partage, la transparence, la proximité et l’échange, le social-commerce se rapproche de l’expérience d’achat en magasin physique. »*. Il permet d’offrir aux utilisateurs une expérience personnalisée plus visuelle, plus humaine, plus fluide, plus interactive et d’engager une relation de confiance avec ses prospects et clients. Un élément clé dans la décision d’achat.

La stratégie social commerce doit être réfléchie selon les spécificités de chaque réseau social, les ciblages d’audience et les objectifs business de l’entreprise. Il est essentiel que chaque réseau social sélectionné ait sa propre typologie de contenus, adaptée aux codes de la plate-forme et aux attentes des utilisateurs.

Vous souhaitez être accompagné.e dans une stratégie social commerce ? Rendez-vous sur parlonsnumerique.fr

 

Source : *https://mbamci.com/

 

ordinateur images social media
published_from
Meta description
En plus d’être un outil de communication et de marketing puissant pour les entreprises, les plateformes social médias sont devenues des interfaces de ventes à part entière. Qu’est-ce que le social commerce et quels sont ses avantages pour les entreprises ?